Dans les agendas de territoire, il est fréquemment souhaité une rubrique "gratuit", afin de mettre en lumière les événements en entrée libre. Attention, ceci n'est pas toujours une idée simple à appliquer. En effet, la réalité n'est pas binaire, gratuit ou payant, mais plus variée.

Les événements gratuits

En effet, aller voir un feu d'artifice un 14 juillet est gratuit à titre individuel. Bien entendu, c'est payant à titre collectif.

Les événements implicitement payants

Les concerts gratuits dans des bars imposent implicitement l'achat d'une consommation, et il peut également y avoir un chapeau qui tourne en fin d'événement pour rémunérer les artistes. C'est le principe "entrée gratuite, sortie payante". Ces événements sont entrée libre, à prix libres. Il est possible de ne rien payer, il est également possible de dépenser plus que prévu sur ce type d'événements, mais cela dépend du participant, pas de l'organisateur.

Les événements pas chers

Ou "point dispendieux", disent peut-être les Québecois. Certains événements proposent pour un prix modique un spectacle et un plat. Ils ne sont certes pas gratuits, mais généreux, valables et accessibles à une clientèle modeste.

Certains lieux prestigieux proposent également des lots de places à petits prix, mais à visibilité réduite et sans réservation. Il est ainsi possible d'aller à l'Opéra pour le prix d'un kebab. Sans être gratuit, il y a un vrai effort pour rendre le spectacle abordable.

Ci-dessous : l'Opéra de Massy.

Les événements parfois gratuits

Votre événement est-il gratuit ? Cela dépend !

Les musées de Bordeaux sont par exemple en entrée libre et gratuite chaque 1er dimanche du mois (hors juillet et août).

Les événements gratuits pour certains

Les tarifs sont souvent des objets complexes, avec un tarif de départ, des réductions, des pass, des abonnements, des exemptions, des exceptions. Voici par exemple le tarif d'une entrée au Musée CAPC de Bordeaux :

Dans le cas d'une case binaire "votre événement est-il gratuit ? oui/non", votre situation n'est pas anticipée, difficile de choisir une option.

Gardant l'exemple de l'Opéra de Massy, il est également possible de bénéficier d'entrée gratuite.

Les événements payants, sauf exceptions

De nombreux théâtres, salles de concert, parc-expo et autres organisateurs proposent une billetterie simple et l'événement est sans ambiguïté payant. Bien sûr des codes promotionnels, des jeux concours, des invitations, voire même des billets suspendus, peuvent permettre d'y assister gratuitement.

Conclusion : gratuité ou abordabilité ?

La diversité de ces exemples expliquent pourquoi nous avons choisi, sur OpenAgenda, de proposer un champ texte libre à l'organisateur afin qu'il présente son tarif ; des champs décimaux n'auraient su convenir à la diversité des propositions possibles.

Le souhait initial des collectivités, semble de valoriser les événements abordables, c'est à dire accessibles aux personnes à revenu modeste. Nous l'avons vu, le critère de gratuité est complexe et incomplet : il faut considérer le coût complet de la sortie (donc également transport, consommations, pourboires, dons, etc.). Naturellement, entre également en compte la qualité de l'événement. Payer zéro pour assister à un événement nul, c'est parfois trop cher. De ce fait, la gratuité d'une entrée n'indique ni le coût ni la valeur d'une sortie et n'est pas un indicateur fiable pour évoquer l'abordabilité des événements.

Nous conseillons plutôt de tenir, en parallèle de l'agenda, une section "bons plans" avec des conseils quant aux événements les plus abordables, suivant la diversité des situations (sortir avec des enfants, en tant que jeune, chômeur, autre).

ENFANTS-DU-PARADIS-TOUS-DROITS-RESERVES.jpg

Scène du film "les enfants du paradis" de Marcel Carné.